• Slider 3
  • Slider 3B

Le Mot du Maire

 

Chères Schlierbachoises, chers Schlierbachois

 

Bernard18 septembre 2017

Mi-mandat.

 

Il est de coutume pour les élus, à mi-mandat, de dresser un premier bilan
de leur action. A la demande de la presse, cet été, j'ai accepté de le faire
en précisant qu'il ne m'appartenait pas à moi et à mon équipe de qualifier
ce bilan de bon ou de mauvais mais que ce devoir, dans trois ans,
incomberait aux seuls électeurs.
Aussi, plutôt que de parler de bilan, j'ai simplement fait le point de ce qui
a déjà été réalisé, de ce qui est en voie de réalisation et de ce qu'il reste à
faire, l'expression "tour d'horizon" résumant parfaitement l'exercice.
Le conseil municipal travaille et travaille bien car il n'est guidé que par la
volonté de bien gérer les dossiers et surtout celle de servir au mieux
l'intérêt général. Notre méthode de travail repose toujours sur l'écoute, le
dialogue et la confiance car il ne peut y en avoir d'autre pour réussir la
tâche qui est la nôtre. Les réunions de quartier qui reprennent dès cet
automne s'inscrivent tout naturellement dans cette démarche.
Comme la méthode, l'objectif reste toujours le même: Schlierbach n'a pas
vocation à devenir un village dortoir mais bien au contraire une commune
dynamique où "bien vivre ensemble" est une priorité. Se retrouver, se
rencontrer, s'exprimer, proposer, imaginer, partager idées et expériences,
passion sportive ou artistique sont nécessaires et utiles pour tous.
Nombreuses sont les occasions et les possibilités qui sont offertes aux
Schlierbachois pour le faire. Et, en premier lieu grâce aux associations de
la commune que nous encourageons et soutenons avec force.
Dans une commune, la vie associative est indissociable de la qualité de vie
et indispensable à ce "bien vivre" que nous souhaitons tous.
Jamais comme en cette rentrée, l'offre en activités et en ateliers de
découverte culturelle et sportive n'a été aussi importante et si variée. Plus
de vingt nouvelles animations vous sont proposées, regroupant des cours
de langues, de musique, de danse, d'informatique, de théâtre, des ateliers
de peinture, de sculpture, de poésie... Il y en a pour tous les goûts et je
m'en réjouis. J'adresse mes remerciements les plus chaleureux aux
responsables de ces associations et à leurs animateurs.
Si la responsabilité d'un maire et de son équipe est bien évidemment
engagée dans les domaines de l'urbanisme, de la voirie et de
l'environnement, elle doit l'être tout autant dans ceux de l'animation, des
rencontres et des fêtes qui contribuent à créer et entretenir ce qu'il faut
bien appeler "l'esprit" d'un village.
Dans l'action municipale, il n'y a pas de domaines essentiels et d'autres
qui le seraient moins.
Un bilan digne de ce nom ne saurait l'oublier.

 

 

 

Bernard JUCHS, Maire de Schlierbach