• Slider 3
  • Slider 3B

Le Mot du Maire

 

Chères Schlierbachoises, chers Schlierbachois

 

Bernard14 juillet 2017

Le temps des vacances vient toujours à point nommé.

Ce temps libre accordé à tous les travailleurs  il y a 80 ans par le gouvernement de Léon Blum, rappelle que le travail est indissociable du droit pour chacun et chacune d’entre nous, de se reposer, se ressourcer, se détendre, s’évader.
Droit de faire ce qu’on a envie de faire et rien d’autre ? Droit de ne rien faire, droit à la paresse, d’être aux abonnés absents ? Et pourquoi pas ?
C’est aussi le temps d’un premier bilan de l’année écoulée, le temps de la réflexion, le temps où des projets prennent forme.

L’actualité politique de ces dernières semaines a suscité l’attention et l’intérêt de tous. La république a un nouveau président, une nouvelle assemblée, un nouveau gouvernement. Nouveau départ ? Nouvel élan pour la France ? Il faut ardemment le souhaiter pour le bien de notre pays.  

A notre échelle, l’actualité de la commune fut aussi riche en évènements. La deuxième Journée citoyenne organisée en mai dernier a rassemblé plus d’une centaine d’entre nous. Une nouvelle fois nous avons prouvé qu’à Schlierbach, l’entraide et le partage n’étaient pas que des mots mais aussi des actes.

La fête « 1,2,3 Villages », initiée par les adjoints Barbara Bourges de Landser, Raymonde Steiner de Dietwiller et Yann Brissieux  de Schlierbach a permis aux habitants des trois communes de se rendre visite et d’apprécier les animations proposées tout au long d’un parcours pédestre. Belle démarche, beau travail d’équipe et belle réalisation.

Les fêtes des écoles et celle du Périscolaire ont prouvé, s’il en était besoin, le travail, le dynamisme et le dévouement des professeurs et des animateurs. La qualité des spectacles, la présence des parents et le talent des enfants ont contribué à faire de ces moments incontournables des fins d'année scolaire, de vrais moments de partage et de plaisir.

Déception et colère, hélas, quand l’inspection académique a annoncé la fermeture d’une classe à l’école élémentaire en échange de la création d’une autre à l’école maternelle. Parents et élus ont réagi ensemble sans perdre de temps mais, en dépit de nombreuses actions entreprises pour marquer leur opposition à cette décision, l’inspection est restée inflexible. Décision regrettable qui fait passer les intérêts purement comptables de l’administration au détriment de ceux des enfants, de leurs professeurs et de leurs parents. Que tous ceux qui se sont mobilisés pour le maintien de notre classe à l’école élémentaire soient cependant chaleureusement remerciés ! Même si le résultat n’a pas été atteint, avoir donné de son temps et de son énergie pour l’école du village est un geste fort et un véritable engagement citoyen.

Autre décision concernant les écoles : le retour à la semaine de 4 jours de classe, dès la rentrée prochaine. Cette décision est le fruit d’un large consensus après consultation de tous les acteurs de la Communauté éducative : parents, professeurs et élus. Il serait temps d’en finir avec l’injonction et les réformes dictées d’en haut par de prétendus pédagogues dont l’ignorance des réalités quotidiennes est abyssale.

Laisser à chaque commune le soin de décider des rythmes scolaires est une mesure de bon sens.
En ce 14 juillet où la France célèbre ses idéaux, son histoire et la naissance de la Nation, où l’heure est à l’unité, au partage et à la fête,

je vous souhaite un bel été et d’excellentes vacances.

 

 

 

Bernard JUCHS, Maire de Schlierbach